14 031 visites 4 visiteurs

Sébastien Joumel : « On remet le bleu de chauffe dès maintenant »

16 septembre 2018 - 19:24

Soir de match • N1 2018-2019 - Poule 3 • 2e journée (à Sarrebourg Moselle Sud Handball l 22-24)

 

Le groupe s’attendait à un match compliqué pour son premier déplacement de la saison à Sarrebourg avec 10 heures de bus ! C’est ce qui s’est produit. Devant à la pause et à 5 minutes de la fin (+1), les coéquipiers de Sébastien Joumel n’ont pas su résister à des adversaires accrocheurs et à trop de fautes commises. Il faut se remettre au travail toute la semaine pour la réception d’Épinal, dernier avec deux défaites, dès samedi au CSL.

 

Quel dommage de ne pas avoir pu enchaîner après la belle victoire obtenue face à Chambéry samedi dernier (comme Besançon, Belfort et Sarrebourg). Mais après avoir pris connaissance de sa poule 3 de N1 cette saison, le staff et le groupe de l’Élite Val d’Oise Handball savaient que rien ne leur serait offert cette année dans l’objectif d’accrocher les play-offs.
Ce samedi à Sarrebourg Moselle Sud Handball (déjà vainqueur de justesse à Épinal lors de la 1re journée) comme 7 jours auparavant dans sa salle à la Halle Hidalgo, c’est exactement, ce qui s’est produit, comme le confirme Sébastien Joumel : « Une défaite de deux buts après avoir mené d’un à la pause ! Ce fut un gros match défensif et on meurt à la fin du match après un mano a mano intense… » Sébastien nous avoue presque que le scénario était envisageable : « C'est l'équipe qui aura raté le plus de shoots et perdu le plus de ballons qui repart avec la défaite. »
Malheureusement, notre équipe n’a pas su forcer son destin comme elle sait le faire souvent et comme elle avait réussi à revenir la semaine passée. La faute à ces fameux shoots et ces ballons, mais aussi à des sanctions trop nombreuses : « Le match aura été haché tout du long par des sanctions, sans doute un peu sévères, mais nous avons perdu trop d'énergie à parler aux arbitres, en manquant de concentration sur nous-mêmes. » Une courte défaite, alors que souvent, l’Élite était dans le jeu pour la gagne : « En attaque, nous avons su produire du beau jeu par moments, mais nous avons été encore trop intermittents pour pouvoir faire plier ce genre d'équipe avec de l'expérience collective. Nous avons buté sur un excellent gardien (Vincent Lagrange), que l'on a mis en réussite dès le début de la partie. En défense, nous avons eu également de belles périodes, avec de la mobilité et de l'agressivité et des gardiens rassurants derrière, mais leur relation avec le pivot aura eu raison de nous. »
Une victoire, une défaite, voici le bilan après deux matches - seulement et déjà - des coéquipiers de Seb’. Dans une première phase courte, avec 14 matches seulement et une des deux premières places à accrocher, il n’y a pas de temps à perdre ni (trop) de point à laisser en route : « On remet le bleu de chauffe cette semaine prochaine pour bien préparer notre premier match à domicile, au CSL de Franconville. »
Extrêmement motivés, joueurs et rieurs mais surtout aussi travailleurs, les hommes du duo Samy El Jammal-André Magne ont du travail cette semaine avant de retrouver une salle franconvilloise pleine à craquer dans le seul objectif de remporter leur 3e match ! La qualif’ est à ce prix et ça va durer dans cet état d’esprit de combat jusqu’au 9 février 2019, date du dernier match de ce premier tour prévu à la Halle Hidalgo contre l’ACBB !
L’ACBB c’est encore loin, mais le Épinal HB, c’est déjà demain !

Par Frédéric Thoos (Élite Val d’Oise Handball)

Commentaires

MATCHS CHAMPIONNAT N1 (PHASE 1)